Notre guide sur l'île de la Réunion

La réunion, une île n’a encore jamais aussi bien portée son nom que celle-ci. Département et région d’outre-mer, territoire français situé en plein océan indien et pourtant, l’on est bien loin de l’Europe et de la France métropolitaine. Comme son nom l’indique, l’île de la Réunion est un magnifique melting pot de plusieurs cultures et d’origines. Blanc, noir, métisse, asiatique, indien, tout le monde est réunionnais et participe grâce à sa diversité à la multiculturalité de cette magnifique île du soleil.

L’île de la réunion… la réunion des cultures, des saveurs, des métissages, des paysages, bref un pays aussi diversifié que ses habitants.
La réunion aura été le premier pays que l’on a visité lors de notre deuxième grand voyage de 9 mois.

Il a été pour nous un véritable coup de cœur qui à l’heure d’aujourd’hui est toujours présent et nous fait encore rêver. Pour la première fois, nous avons vraiment pu nous imaginer vivre ailleurs qu’en Belgique.

La réunion possède de nombreux avantages. Tu es en France, la monnaie c’est l’euro on y parle le français mais pourtant le dépaysement reste total.

Vrai terrain de jeu pour les amoureux de randonnées, plus de 1000 kms de pistes s’offrent à toi pour découvrir les plus beaux endroits de l’île. Pour les amateurs de sports intenses, vous trouverez à la Réunion tout ce qu’il vous faut: canyoning, parapente, saut à l’élastique, kayak, bref, pas de quoi s’ennuyer.

Que faire avant le départ ?

Vaccins

Au niveau des vaccins, il est conseillé comme pour tout séjour de vérifier ton carnet de vaccination et de le mettre à jour si besoin.  
Le vaccin contre l’hépatite A doit systématiquement être mis à jour. Ceux pour la Typhoïde et l’hépatite B dépendent de tes modalités de séjour.

Pour tout ce qui concerne les vaccins, nous nous renseignons au préalable sur le site de l’institut pasteur .
Néanmoins, une confirmation de la part de ton médecin généraliste en fonction de ton état de santé est toujours recommandée.

Passeport

En tant que français, tu peux rentrer et sortir de la Réunion sans aucune limite ni contrainte.
La durée du séjour n’est également pas limitée. Les personnes avec un passeport européen peuvent quant à elles séjourner durant trois mois sur l’île.
En effet, même si la Réunion fait partie de la France, cette dernière ne se situe pas dans l’espace Schengen. Pour les personnes qui ont un passeport d’une autre nationalité, nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre ambassade car dans certains cas, des exigences très spécifiques sont demandées.

Quand y aller ?

Tu peux te rendre rendre toute l’année sur l’île de la Réunion. La preuve, on s’est nous même rendus sur cette belle île durant le mois de  décembre. Alors oui c’est sur que si tu vas faire des randonnées en montagne il vaut mieux privilégier la matinée car les nuages arrivent très vite dans l’après-midi.

Mais l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, non ? Néanmoins, la meilleure période pour se rendre sur l’île de la Réunion s’étend d’avril à octobre. La saison de novembre à mars est généralement celle où des cyclones sont possibles.

Ceci étant dit, il ne faut pas oublier l’existence de microclimat sur l’île. En effet, il est possible que des averses soient prévues du côté est et qu’au sud de l’île, le soleil brille.

Itinéraire

Jour 1 : Saint Leu, Ermitage les bains et Saint-Benoit
Jour 2 : Cirque de Salazie
Jour 3 : Grand-Étang, Bassin de la paix, Chutes de Niagara
Jour 4 : Cirque de Mafate
Jour 5 : Cirque de Cilaos et Plage de Grande Anse
Jour 6 : Piton de la fournaise
Jour 7 : Cap méchant, Cascade grand galets, Étang salé les bains, Saint-Paul
Jour 8 : Ermitage les bains
Jour 9 : Boucan Cannot
Jour 10 : Saint – Gilles
Jour  11 : Saint- Leu

Itinéraire en détails

Jour 1: Saint Leu, Ermitage les bains et Saint-Benoit

Après de nombreux mois d’attente, ça y est, nous voici enfin arrivés à la Réunion.
Il est 6 heures du matin lorsque l’on arrive à l’aéroport, mais les palmiers que l’on y découvre à la sortie nous font directement oubliés les 11 heures de vol et la fatigue des derniers jours. En plein mois de décembre, on se retrouve face à une vue imprenable sur les montagnes et avec une température de 25 degrés. Elle est pas belle la vie?

Ambiance créole, horaire créole… Les bus viennent toutes les deux heures. Évidemment, on vient d’en louper un. Mais no stress, ici c’est l’ambiance des îles, on a tout le temps donc pas besoin de stresser (en théorie).

Pour pouvoir profiter un maximum des beautés de la Réunion sans être dépendants des transports en commun, nous avons décidé de louer une voiture durant toute la période de notre séjour.
Après avoir comparé les prix auprès des différentes compagnies de location , nous avons opté pour Zotcar. Cette société a l’avantage de permettre à des particuliers de louer des voitures à d’autres particuliers à des prix très avantageux et tout cela, en fournissant gratuitement une assurance.

À notre arrivée, nous sommes donc directement aller à St-Leu afin de récupérer notre troisième compagnon de voyage, notre petite Peugeot grise. Ici, même les embouteillages se vivent différemment. Musique créole à fond, les gens vous laissent passer sans claxonner ou râler. Mais où sommes-nous ?

Le dépaysement est d’autant plus grand lorsque l’on décide de manger notre lunch à l’Ermitage les bains. Ici on oublie littéralement tout : le stress de ces dernières semaines de préparatifs, les questions,…

Après avoir séché et s’être endormi sur la plage, direction la ville de St-Benoit qui sera notre QG pour découvrir le côté est de l’île de la Réunion. Par soucis de simplicité, nous avions décidé de répartir notre itinéraire et nos hébergements sur trois zones clés: la côté est, sud et ouest.
Ayant un budget à respecter, nous avons opté pour des hébergements en airbnb.  L’on a pas du tout regretté ce choix car nous sommes tombés sur trois familles adorables avec qui les échanges étaient très intéressants.

Jour 2 : Cirque de Salazie

Pour le jour de la St-Nicolas, réveil matinal et direction le cirque de Salazie. Ce dernier fait partie des trois grands cirques verdoyants de la Réunion qui entoure le piton des neiges et qui sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, à savoir :

  • Cirque de Mafate
  • Cirque de Salazie
  • Cirque de Cilaos

Ces cirques qui sont chacun uniques, regorgent de paysages et de décors naturels, plus beaux les uns après les autres. Ils feront le bonheur des randonneurs tant aguerris que débutants. Tout le caractère puissant et varié de la Réunion est merveilleusement bien représenté par ces cirques.

Pour cette première journée de randonnée, nous voici donc en route pour Hell-Bourg et son village créole. Pas de temps à perdre, on commence directement notre premier trek officiel d’une longue voir très longue série. 16 kms de marche dans un cadre de toute beauté. Les chemins de randonnées que nous avons empruntés ce jour là sont ceux du gîte de Belouve et celui du Trou de fer. C’est vraiment très impressionnant de voir toutes ces cascades se déverser dans un trou de plus de 300 mètres de haut.

Après en avoir pris plein la vue, et plein les jambes, nous prenons le temps de visiter le petite village de Hell Bourg. Village créole tout en couleur avec pleins de petites maisons et magasins colorés.

Sur le chemin du retour, n’oublie pas de t’arrêter à la cascade du voile de la mariée.

Jour 3 : Grand-Étang, Bassin de la paix, Chutes de Niagara

Pour ce troisième jour, visite du grand-étang qui est un lac d’origine volcanique. On fera un petit détour de notre tour du lac pour prendre un petit chemin qui nous emmènera à des magnifiques chutes d’eau. Attention, les rochers peuvent y être glissants donc ne t’y aventure pas sans bonnes chaussures de marche.

On se dirigera ensuite vers les chutes du Niagara (pas celle du Canada, affaire à suivre). Belles chutes d’eau rafraîchissantes avec très peu de monde. Décidément, la Réunion nous séduit de jour en jour…

Jour 4 : Cirque de Mafate

Une fois de plus, le réveil sonne tôt ce matin, mais c’est pour la bonne cause. Aujourd’hui, en route pour le deuxième cirque de la Réunion, la mystérieuse Mafate. Cirque reculé où les gens se font approvisionner par hélicoptère à 160€ l’aller/retour (il ne vaut donc mieux pas oublier le beurre à ce prix). L’autre option pour les plus courageux, et de faire l’aller retour en 4 heures pour arriver au Col des bœufs (lieu de départ pour commencer les différentes randonnées dans la merveilleuse cirque de Mafate).

Pour t’y rendre petit conseil, ne prends pas un petit-déjeuner trop copieux. Il y a beaucoup de virages à effectuer avant d’arriver au col des bœufs et il faut donc avoir l’estomac sacrément bien accroché. On entame dès lors notre première marche en descente vers la Nouvelle (ville de Mafate). Au plus on descend, on plus nous appréhendons le retour car la remontée va être fortement sympathique…

La Nouvelle est un petit village charmant avec une école, une église, et quelques hébergements et épiceries. L’on y fera d’ailleurs la connaissance d’une petite vache toute mignonne avec qui l’on partagera notre lunch.

Pour le retour, plusieurs chemins s’offrent à nous. On décide de faire les warriors et de prendre le chemin le plus court mais le plus pointu aussi. Finalement, bien plus d’appréhension que de mal. Le retour était moins douloureux que prévu. Heureusement d’ailleurs car à la fin de notre montée, nous avons eu droit à de belles pluies tropicales rendant les pierres glissantes et nos t-shirts plus que trempés.

Après s’être abrité de ce déluge temporaire, direction la ville de St-Pierre vers notre nouveau QG qui nous permettra de visiter le sud de la Réunion.

Alors ce qu’il faut savoir c’est qu’à la Réunion, il n’y a pas toujours de logique dans la numérotation des maisons…Tu peux passer du numéro 54 au numéro 60 sans raison. Autant te dire que nous avons mis plus d’une heure à trouver notre nouvel hébergement airbnb. Forte heureusement, nous avons comme depuis notre arrivée sur cette île était aidés par des très gentils locaux.

Jour 5 : Cirque de Cilaos + Plage de Grande Anse

Troisième cirque, celle de Cilaos. C’est également cette dernière qui m’aura donné le plus la nausée vue le nombre incalculable de virages et de tournants sur le chemin. Ceci étant dit, le cirque de Cilaos n’a rien à envier à ses voisins. D’ailleurs, ces trois cirques ont chacune leur âme et caractère qui les rendent uniques en leur genre.

Arrivés au village du cirque de Cilaos, nous prenons nos bâtons de marche en main direction « La Chapelle ». L’on croise vraiment pas beaucoup de personnes par ici et le décor est très vert et sauvage. Il nous rappelle fortement le côté jungle du Queensland en Australie. Après ces quelques heures de marche, nous partons nous reposer sur la magnifique plage de Grande Anse. Verdure, palmiers, face à la mer, ambiance conviviale et barbecue. On a même pu assister à un mariage. C’est que ça nous donnerait presque des idées tout ça…

Jour 6 : Piton de la fournaise

Aujourd’hui on s’attaque au fameux Piton de la fournaise, un des volcans les plus actifs au monde. En dehors de la marche vers le volcan, on a surtout 544 marches à faire à deux reprises. Une fois en descente, ça ça va, mais également en montée après notre randonnée jusqu’au piton de la fournaise.

Le décor est digne de la lune. On se serait même presque pris pour Indiana Jones. Après ce bel effort, on se réhydrate avec des bons fruits bien frais. Crevés de notre effort physique fourni et des randonnées de ces derniers jours, on s’assoupit « brièvement » sur la plage de St-Pierre comme des petits retraités.

Jour 7 : Cap méchant, Cascade grand galets, Étang salé les bains, Saint-Paul

Après une semaine à la Réunion, on décide de lever un peu le pied niveau randonnée (c’est bien le cas de le dire d’ailleurs). Au menu : Cap méchant, et la cascade des grand galets.

Cap Méchant est un lieu qui reflète bien la puissance de la nature. On y entend les vagues puissantes claquer sur les rochers. C’est magnifique de pouvoir regarder ce spectacle offert par notre mère nature. Son panorama et ses paysages sauvages te laisseront sans voix.

La cascade grand galets, également appelée cascade Langevin est une réelle source de fraîcheur en pleine nature. Le chemin pour t’y rendre est tout simplement magnifique. Un endroit idéal pour se ressourcer en pleine nature avec les chants des oiseaux comme seule musique qui te berce.

Après cette journée détente, direction notre troisième hébergement sur la côte ouest. Il fait tellement chaud et lourd que sur la route vers Saint-Paul on décide de se rafraîchir avec un petit plongeon à l’Étang Salé Les Bains. Magnifique plage de sable noir. Par contre, gare aux brûlures. Nous avons sous-estimé la température du sable qui était plus qu’élevée. Le sable nous a littéralement brûlé les pieds. Même en courant vite, ne sous-estime pas la distance entre ta position et la mer.

Jour 8 : Ermitage les bains

Première journée officielle de playa. Ambiance créole, détente, soleil, plage, what else ?

Ermitage les bains, un magnifique lagon bleu clair avec une mer paisible. On peut y flotter tranquillement, s’y baigner et s’y prélasser sans risquer la rencontre avec un requin. On a beau marcher dans l’eau, on y a pied pendant très très longtemps. Par contre, sois vigilent aux oursins et aux coraux. Des chaussures d’eau seront certainement très utiles.

Et oui, même à la réunion tout n’est pas parfait. Depuis quelques années, les attaques de requins bouledogues ont fortement augmentées. La majorité des attaques se sont produites du côté ouest de l’île. Nous te conseillons donc de te renseigner sur la sécurité de la plage concernée et de respecter les panneaux avant de te jeter à l’eau.

Jour 9 : Boucan Cannot

Certainement le côté le plus « français métropolitain  » de la Réunion. La mer y est d’une puissance impressionnante mais ça n’enlève en rien la beauté du bleu de l’océan.

Cela tombe bien que la mer soit déchaînée, ça nous évitera de prendre le risque de s’y baigner.

Jour 10 : Saint-Gilles les bains

Certainement un des endroits les plus touristiques de l’île. Station balnéaire par excellence, Saint-Gilles les bains et un vrai petit St-Tropez en plein milieu de l’océan indien. Boutiques, restos, bars, boites de nuits, activités nautiques, tu trouveras ici toutes les activités « stéréotypes » de touristes.

Si tu souhaites une ambiance un peu plus décontractée et familiale, on te propose plutôt d’aller à la plage d’Ermitage les bains.

Jour 11 : Saint-Leu

Saint-Leu est d’avantage connu comme étant la ville où pratiquer du parapente à la Réunion.
En effet, les conditions climatiques s’y prêtent très bien et ce, durant pratiquement toute l’année. Nous avons pour notre part profité de Saint-Leu pour son bord de mer.

Budget

Sachant que la Réunion allait être un des endroits qui allait nous coûter le plus cher lors de notre voyage, nous avons fait particulièrement attention à ne pas dépasser notre budget.

À notre grande surprise, nous avons plutôt bien relevé le défi. Pour ce faire, nous avons logé dans 3 logements Airbnb différents, opté pour une voiture pour tous nos déplacements et cuisiner nous même pour le midi et le soir (à l’exception de quelques repas). Ce budget est donc représentatif de notre manière de voyager car autrement il aurait été bien plus élevé.

Nous avons voyagé d’une certaine manière mais n’avons à aucun moment fait des choix ou sacrifices quant à des visites d’endroits ou des points d’intérêts de l’île.

Pour ceux que ça intéresse, voici un petit récapitulatif de nos dépenses qui étaient de 36,20 € par personne et par jour comprenant le logement, une voiture de location, la nourriture et les petits extras:

Transports

Comme dit ci-dessus, nous avons préféré opter pour la location d’une voiture chez Zotcar pour pouvoir maximiser notre durée de séjour sur l’île. Ayant pris les bus à deux reprises : à l’allée et au retour, on ne te conseille pas de voyager et de planifier ton itinéraire sur base des transports en communs.

En effet, ces derniers ne sont pas toujours à l’heure, ou bien à l’heure créole…

Que manger ?

Pour les amateurs de fruits, vous ne serez pas déçus. Entre ananas, papaye, melon, pastèque et autre fruits exotiques, nos papilles ont été ravies. Des vendeurs de fruits en tout genre se trouvent souvent sur la route pour vendre leurs fruits frais. Un vrai plaisir de s’arrêter faire une petite pause pour les goûter.

Au niveau des plats plus consistant, il faut savoir que certains plats peuvent être assez épicés. Nos découvertes préférées ont été:

  • La Rougaille Boucané composé de lard fumé et de riz

  • Le poulet Massala, inspiré par la culture indienne

  • Le poulet renversé avec du riz cantonnais, influencé par la culture asiatique

  • Les samoussas, évidement

Tout comme son peuple et son environnement, les plats réunionnais sont très diversifiés et fortement influencés par le mélange culturel de l’île. 

Bilan

Voici quelques raisons qui nous poussent à vouloir replanifier un voyage à la Réunion très rapidement :

  • Lors de l’hiver austral, possibilité d’apercevoir les baleines à bosses sur les côtes

  • La route du Grand brulé

  • Le Piton des neiges

  • Notre-dame-Des-Laves de Piton Sainte-Rose

  • Le Piton Maido

Avec des paysages aussi variés que sa population, comment ne pas tomber sous le charme de la Réunion ? Nous sommes unanimes et avons eu un réel coup de cœur pour cette île. Cette dernière a été notre première destination lors de notre dernier grand voyage mais nous ne l’avons pas oublié au fil des mois. Pour la première fois, nous aurions pu vraiment nous voir nous y installer pour y vivre. Alors certes, 10 jours, 2 semaines, 1 mois c’est peut-être trop court pour prendre une décision aussi radicale mais le coup de foudre pour cette île est bel et bien réel.

Île de la Réunion ce n’est pas un « au revoir » mais un « à bientôt »…

Les plus ...

  • La randonnée
  • La multi culturalité
  • L’ambiance
  • La diversité des paysages
  • Les rivières et cascades où se baigner
  • L’accent créole

Les moins ...

  • Les risques d’attaques de requins
  • Les tournants pour atteindre les cirques
  • Les rues en pentes dans l’intérieur de l’île
  • Le fait que l’on n’y soit pas resté assez longtemps